Menu de navigation des pages

Derniers articles

Algérie : histoire banale de terrorisme d’État quotidien

Posté le Dimanche 20 avril 2014 | Commentaires fermés

Après l’affaire des journalistes de Khenchla coursés et menacés de mort par la police, voici le cas assez tragique d’un jeune SDF de Bechloul (petite bourgade à 15 km de la wilaya de Bouira) menacé, frappé, intimidés… par les nervis de Bouteflika. Son histoire est assez impressionnante de violence et démontre à quel point le peuple algérien est au fond du trou de l’infamie. À partir du moment où personne ne veut changer les choses sous prétexte de sécurité, on baigne dans l’insécurité et le chaos le plus total. À 10 contre un seul homme fragilisé par la vie dure causée par ces mêmes voyous, voici le sort réservés aux lâches, aux timides, aux hésitants, aux tièdes, aux pleutres, aux ignares, aux imbéciles… Hier c’était Yasser, demain ce sera vous, ce n’est qu’une question de temps.

Selmi_YasserSalmi Yasser, jeune Algérien, sans domicile fixe, vivant à Bechloul, dans la région de Bouira, est membre du comité de soutien du candidat Ali Benflis à Bechloul, commune située à 18 km à l’Est de Bouira. Il a été désigné observateur de l’élection présidentielle du 17 avril 2014, comme les 60 000 autres répartis sur le territoire national et désignés par Ali Benflis pour signaler tout cas de fraude à son QG de campagne sis à Ben-Aknoun (Alger). Il s’est confié dans une vidéo postée le 16 Avril 2014, dans laquelle il met à nu les pratiques mafieuses pratiquées par le clan Bouteflika. Il est intéressant de signaler qu’en 48 heures à peine, cette vidéo a été vues 89 000 fois.

Cédons-lui la parole :

« Chérif Ould-Hocine, directeur de campagne du candidat Abdelaziz Bouteflika à Bouira, membre du Comité central du FLN et député au Parlement, est venu me rendre visite au bureau de campagne du candidat Ali Benflis à Bechloul et m’a demandé de lui faciliter la fraude électorale en échange de 20 millions de centimes et 7000 DA pour chacun des membres de mon équipe. Il me disait, qu’en soutenant Ali Benflis je n’aurai rien à gagner. J’ai rejeté son offre et c’est alors qu’il s’est mis à m’insulter. Il a insulté ma mère, que Dieu ait son âme, puis il a sorti une espèce de gourdin de sa voiture avec lequel il m’a frappé à la main et au visage. J’en garde encore les traces que voici.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (5 votes)
Lire la suite

Algérie : rire pour ne pas en pleurer

Posté le Samedi 19 avril 2014 | Commentaires fermés

Loooool !

  Algérie_Boutef3

 

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (9 votes)
Lire la suite

Ludovine de La Rochère invitée de l’UOIF avec Tariq Ramadan

Posté le Samedi 19 avril 2014 | Commentaires fermés

Le monde à l’envers ! Ils invitent Ludovine de La Rochère de La manif pour tous, succursale UMP totalement politisée, mais pas Farida Belghoul qui est musulmane et qui devrait avoir toute sa place dans ce genre d’événements. Ce qui prouve que la direction est manipulée par l’exécutif (ainsi que la DCRI) et n’est pas libre de ses actions, ce qui est une honte. On reconnaît un arbre à ses fruits et les fruits de l’UOIF sont moisis… [à suivre...]

ludovine-de-la-rochère-mpiLe rassemblement annuel de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) s’est ouvert aujourd’hui au Bourget. Cette « rencontre annuelle » abordera notamment les questions liées à la famille. 70 intervenants y prendront la parole. Dont Tariq Ramadan, petit-fils du fondateur des Frères Musulmans, confrérie dont l’UOIF est réputée très proche. Et Ludovine de La Rochère, présidente de la Manif pour Tous.

On notera que l’UOIF, Tariq Ramadan et Ludovine de La Rochère partagent au moins un point commun : tous trois ont publiquement condamné les Journées de Retrait des Écoles (JRE) lancées par Farida Belghoul. Les mauvaises langues ajoutent que ces trois-là partagent un second point commun : leur proximité avec le système, malgré des apparences trompeuses.

barjot-uoif-mpi

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (9 votes)
Lire la suite

Mon cher Éric Z.

Posté le Samedi 19 avril 2014 | Commentaires fermés

Mon très cher Éric Z. Voici une nouvelle arnaque au million d’euros réalisée par vos cousins, le trio Azoulay, Benhamou, Coriatt (!). On en parle moins, ils ne sont pas nombreux en zonzon car l’entité sioniste leur sert de refuge, mais ils existent.

La justice est saisie d’une gigantesque escroquerie à la formation professionnelle

Alors que le projet de loi sur la formation professionnelle est discuté en procédure accélérée à l’Assemblée, le service régional de contrôle d’Ile-de-France a saisi la justice d’une énorme escroquerie présumée à la formation professionnelle. Selon nos calculs, quarante millions d’euros ont été détournés entre 2007 et 2012 en Ile-de-France. Trois mois après le signalement, le parquet de Paris n’a toujours pas réagi.

Soixante-sept organismes de formation suspects ; près de quarante millions d’euros d’argent public potentiellement détournés entre 2007 et 2012 ; des milliers de formations bidons, de conventions signées à blanc, de faux émargements, de fausses factures… À l’heure où les députés discutent en procédure accélérée du projet de loi sur la formation professionnelle, nouvelle arme antichômage du gouvernement, un énième scandale de détournement massif de fonds publics pourrait éclabousser un secteur connu pour son opacité, et où les arnaques en tout genre sont légion faute de moyens de contrôle suffisants.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (17 votes)
Lire la suite

Primes de cabinet : comment les ministères se sont partagés 12 millions d’euros en 2013

Posté le Samedi 19 avril 2014 | Commentaires fermés

Autant de fric donné à des imbéciles incompétents qui ont ruiné le pays laisse pantois… Moi qui croyais qu’une prime servait à motiver les gens en récompense d’un travail exceptionnel ! Non, pas du tout, c’est une prime à la médiocrité pour celui qui détruira le plus d’emplois, augmentera le plus les taxes et impôts ou diminuera au maximum les aides sociales… Pire encore, l’affaire du conseiller de Hollande et ses chaussures de luxe cirées par un spécialiste qui vient directement à l’Élysée démontre bien le peu de sérieux ainsi que l’extraordinaire mépris qu’ont ces voyous envers le peuple qui souffre de leur politique.

gouvernement« Le Figaro » a épluché le projet de loi de finances 2014. Près de 450 membres des équipes ministérielles se sont réparti 12 millions d’euros « de façon très inégale ». Voici comment.

C’est un document « aride et visiblement négligé » que Le Figaro a épluché pour publier cet article, lundi 14 avril : les 100 pages de tableaux du dernier « jaune budgétaire » du projet de loi de finances 2014. Le journal révèle que 449 membres des équipes ministérielles se sont partagé 12 millions d’euros de primes de cabinet, appelées « indemnités pour sujétions particulières » dans le langage administratif. Comment cet argent a-t-il été distribué ? Quels sont les ministères où les collaborateurs des ministres ont le plus touché de primes ? Eléments de réponse.

Les primes de cabinet, c’est quoi ?

Les « indemnités pour sujétions particulières » qualifient les enveloppes ministérielles que les ministères distribuaient auparavant en main propre, et que Lionel Jospin a décidé d’intégrer aux fiches de paie en 2001. « Si ce document permet d’établir une moyenne mensuelle de primes individuelles par ministère, il ne permet pas de ventiler les montants réels alloués selon les statuts », par exemple entre un directeur de cabinet et un simple conseiller, nuance Le Figaro.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.6/5 (10 votes)
Lire la suite

Algérie : journalistes agressés par des nervis de Bouteflika II

Posté le Samedi 19 avril 2014 | Commentaires fermés

La suite de l’affaire :

Qui a commandité la barbouzade ?

Taille du texte normale

Les agresseurs vils et lâches qui ont pris pour cibles des journalistes d’El Watan en mission à Khenchela ont un visage.

Ils sont identifiés et bien connus des services de la sûreté de wilaya. Complicité ou, plus grave encore, s’agit-il de policiers ? En tout cas, les faits sont pour le moins troublants. Que s’est-il passé ? Envoyés en mission dans la ville de Khenchela pour couvrir l’élection présidentielle, Meziane Abane et Samy Methni (journalistes) et Camille Millerand (photographe stagiaire) ont été pris en chasse par des individus, insultés et menacés de mort. Acte barbare de la part d’une bande de barbouzes zélés, chargés de mission par ceux qui avaient intérêt à ce que la presse ne vienne pas fouiner là où on a caché des choses.

C’est une évidence, les voyous qui ont agressé nos journalistes n’ont pas agi seuls ni spontanément. L’acte a été commandité et la responsabilité, de la police du moins, est engagée dans cette affaire. Sinon, comment interpréter l’impunité dont a bénéficié le chef des agresseurs et le fait que les plaignants soient retenus dans le commissariat, à leur insu, pendant plus de huit heures ?
La mésaventure a commencé à la sortie de la permanence du candidat Ali Benflis où nos reporters ont reçu des rapports sur plusieurs cas de fraude. Auparavant, ils avaient interrogé le chef de cabinet de la wilaya, lequel était visiblement très gêné par les questions des journalistes, notamment celles concernant des cas de bourrage d’urnes et d’expulsion de représentants de Benflis des bureaux de vote.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (9 votes)
Lire la suite

La main de Soros & Co. dans le désordre ukrainien II par Laurent Glauzy

Posté le Samedi 19 avril 2014 | Commentaires fermés

(partie 2/2)

L’Ukraine et la Rothschild Connexion

Soros et Pintchouk ont également des connexions avec la dynastie des Rothschild. En 2011, George C. Karlweis, conseiller du baron Edmond de Rothschild, révélait que Rothschild avait fourni à Soros des capitaux pour fonder la banque d’investissement Quantum group of Funds.

L’étendue des liens entre Pintchouk et l’empire des Rothschild se vérifie également par le rôle de Jean-Pierre Saltiel, qui a travaillé au ministère des Affaires étrangères, à Paris. Il siège au conseil du Yalta European Strategy de Pintchouk et au conglomérat ukrainien du secteur mondial de l’acier et de la métallurgie, Interpipe group. Saltiel est depuis longtemps consultant des Rothschild. De 1999 à 2004, il a d’ailleurs été président du Rothschild Conseil International, une des branches principales qui gèrent les affaires de la famille. Saltiel siège aussi au conseil du Pik group, la plus grande entreprise de bâtiment russe, fondée en 1994 par les oligarques Yuri Zhukov et Kirill Pisaerev.

Comme Soros et Rothschild, l’oligarque ukrainien Pintchouk travaille avec plusieurs oligarques russes. Les réunions du Yes accueillent régulièrement de nombreux oligarques de l’entourage de Poutine : des politiciens et des cadres nommés par ses soins.

Alfa Bank, la plus grande banque privée russe, est un sponsor du Yes. Son président, Michael Fridman, est un allié de Poutine. Cet oligarque « russe », qui siège à l’International Advisory Board du CFR, a subventionné la création du Russia and Russian-American Relations Lecture, programme du CFR pour le développement des relations entre les États-Unis et la Russie. Qui plus est, Rinat Akhmetov, le plus riche oligarque ukrainien, à présent membre du nouveau gouvernement, est un allié de Poutine et de Ianoukovytch.

Poutine, le pion dans l’échiquier

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.1/5 (12 votes)
Lire la suite

Algérie : Chroniques de campagne VII – La honte

Posté le Vendredi 18 avril 2014 | Commentaires fermés

Le macchabée a été réélu avec le score soviétique de 81,53 %. Il n’a été « concédé » à Benflis qu’un petit 12,18%. Folie des grandeurs ! Cette mascarade est la honte de l’Algérie. Il est plus que jamais temps pour les Algériens de se réveiller de cette torpeur et de faire cesser ces humiliations !

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.7/5 (31 votes)
Lire la suite

Algérie : un Bouteflika peut en cacher des tas d’autres Bouteflika

Posté le Vendredi 18 avril 2014 | Commentaires fermés

Un peu de bon sens…

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (28 votes)
Lire la suite

Rappel : « Ce n’est pas les gens qui votent qui comptent, ce sont les gens qui comptent les votes »

Posté le Vendredi 18 avril 2014 | Commentaires fermés

Joseph Staline avait dit un jour, et il savait de quoi il parlait : « Ce n’est pas les gens qui votent qui comptent, ce sont les gens qui comptent les votes » ! Continuez donc à voter bande de clowns naïfs ; encore 1000 ans, 10.000 ans d’élections démocrateuses bien libres et surveillées par d’autres voyous pour les valider. Ce n’est pas demain la veille que les choses vont changer.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (22 votes)
Lire la suite
12345102030